Petit tour de l'effervescence européenne

A l’heure de l’été et des vacances, quoi de mieux qu’une petite virée à la découverte des vignobles d’ici et d’ailleurs. 

Chez OenoSpheres, vous faire découvrir la Champagne, c’est notre leitmotiv ! Alors partons ensemble arpenter les coteaux, explorer les caves, rencontrer et partager avec des vignerons autour d’une flûte d’effervescence, dans laquelle se concentre le fruit de leur travail, de leur savoir-faire et d’un terroir unique. On vous donne les clés pour décrypter les différences entre notre bien aimé champagne et ses pétillants voisins !

 

Prosecco, l’effervescence à l’italienne

Produit dans le nord-est de l'Italie dans les provinces de Vénétie et de Frioul-Vénétie julienne, le Prosecco est le fruit d’un terroir d’une grande variété géologique (sols calcaires, sableux et morainiques notamment). Les vignes sont cultivées en pergola (ou espaliers) sur un sol qui varie entre collines et coteaux très abrupts. Le vin porte le nom du cépage dont il est issu le « prosecco » qui est à présent officiellement appelé « Glera ».

Contrairement aux vins issus de la méthode traditionnelle dite « Champenoise », dans laquelle la fermentation secondaire se produit dans la bouteille, le vin Prosecco tire ses bulles de la 2nd fermentation en cuves inox (durant une dizaine de jours). Cette méthode dite « Charmat », du nom d’un français titulaire du brevet, ne nécessite pas ou peu de maturation en bouteille.

 

L’Espagne, terre du traditionnel Cava

En catalan et en espagnol, Cava signifie « cave » ou « cellier ». Le Cava est un vin effervescent d’appellation d’origine contrôlée produit principalement en Catalogne (nord-est de l’Espagne) selon la méthode champenoise, la même méthode de vinification que le champagne.

Les producteurs de Cava ont recours principalement à 3 cépages autochtones de type blancs (Xarello, Parellada, Macabeu), qui occupent plus de 90% de la surface viticole de l’AOC en question. Son terroir et son climat en font un vin offrant une personnalité définitivement méditerranéenne.

La comparaison entre notre champagne et ce vin effervescent est très fréquente mais bien qu’issus du même processus d’élaboration, les deux présentent d’importantes différences qui leur confèrent une identité et un caractère propre de part notamment le terroir, le climat et le vieillissement nécessitant 9 mois minimum pour le Cava contre 15 mois pour le champagne.

Copyright : pinterest

 

L’Allemagne et son Sekt, très apprécié en local

Le Sekt désigne les vins mousseux allemands produits généralement autour de nombreux cépages autorisés en Europe et notamment le Pinot Blanc, le Riesling, le Pinot Gris et le Pinot Noir. Les raisins et vins étaient traditionnellement importés mais il existe également le « German Sekt » qui ne se nourri que du fruit de la vigne allemande. Aussi, la tendance actuelle évolue vers l’auto-suffisance de production des raisins afin de mieux maîtriser la vinification et augmenter la qualité des vins très appréciés sur leur territoire.

Elaboré selon la méthode de « cuve close » ou « Charmat » (même méthode que le Prosecco) le Sekt ne nécessite pas de vieillissement lors de la mise en bouteille. Sa présence sur le marché mondial ne ressemble en rien à celle de son homologue italien. Cependant, certains domaines s’orientent vers la méthode champenoise pour ainsi offrir des vins plus élégants et plus travaillés.

 

Copyright : pinterest

 

L’effervescence à la française, le champagne pour ambassadeur

Et parce que nous apprécions nous faire les ambassadeurs de notre région et de notre vin, nous terminerons ce voyage pétillant en parlant du champagne.

 

Bénéficiant d’une notoriété ayant traversée les âges et les frontières, le champagne est une référence et plus qu’un vin, il est une fête à lui seul.

Issue de coteaux présentant des sols de type calcaire et argilo-calcaire et un sous-sol majoritairement crayeux (kimméridgien dans le sud de la Champagne), ce terroir lui confère un potentiel aromatique d’une grande minéralité.

Son acidité caractéristique et essentielle est liée à l’influence climatique continentale et océanique.

 

Les producteurs utilisent un cépage blanc, le Chardonnay, et deux variétés rouges, le pinot Noir et le pinot meunier mais il y en a 4 autres autorisés dits « cépages oubliés » (arbanne, petit meslier, pinot blanc, pinot gris). Les assemblages se font entre ces trois variétés mais nous pouvons noter que la vinification de cépages à peau rouge (mais à jus blanc) crée un « Blanc de Noirs » et celle du chardonnay permet d’obtenir le fameux « Blanc de Blancs ».   

 

 

Copyright : visitfrenchwine

Voici donc un rapide aperçu non exhaustif du large panel des effervescents européens dont la notoriété ne cesse de s’accroitre depuis plusieurs dizaines d’années. Et cet engouement ne s’arrête pas aux frontières de l’Europe car les grands noms du Champagne ne cessent d’investir les territoires d’outres mer.

Les cépages champenois arpentent désormais les coteaux du sud de l'Angleterre où la maison rémoise, Taittinger, a planté ses premiers ceps en mai 2017 afin d’y développer des vins effervescents. Mais ils ne sont pas seuls, le groupe Vranken-Pommery et d’autres ont misé sur ces terrains propices à la viticulture selon une étude scientifique.

Outre atlantique, la production de « sparkling » ne date pas d’hier et nombreux en sont les acteurs, avec le désormais renommé Schramsberg, le Mumm Napa sparkling wine ou encore le précurseur Chandon, qui créa en 1973, la première winery de vin pétillant.

 

Après cette découverte de l’effervescence européenne, nous espérons vous avoir donné envie d’en apprendre plus sur les vignobles et vous invitons à vivre une expérience personnalisée à la découverte d’un vin d’exception et d’un savoir-faire unique : le et la Champagne.

Copyright : Comite Champagne